• Emplacement: Route du comté
  • Municipalités: Gandesa, Corbera d’ebre, la Fatarella, Vilalba dels Arcs, Bot, Prat de comte et Pinell de Brai
  • Distance: Route de la Paix 82 km Avec la variante, 32 km de plus sont ajoutés
  • Taper: Circulaire
  • Difficulté: Moyen
  • Durée:
  • Comment arriver: Vous pouvez accéder à l’itinéraire à travers l’une des municipalités par lesquelles il passe: Gandesa, Corbera d’Ebre, El Pinell de Brai, Prat de Comte, Bot, Vilalba dels Arcs et La Fatarella.
  • La description: La Ruta de la Pau est un itinéraire circulaire qui utilise les signes du GR et du PR existants dans la région pour faire un itinéraire qui relie la plupart des points qui avaient un sens avec la bataille de l’Èbre.
    Il peut commencer à Gandesa où son emplacement dans un centre de communication était la cible principale de l’offensive républicaine. Il y a le centre d’étude de la bataille de l’Èbre, qui a récupéré du matériel documentaire, de guerre et culturel de la bataille de l’Èbre. Le parcours nous emmène dans les montagnes qui entourent Gandesa, Pàndols et Cavalls, qui étaient un refuge pour les soldats et le lieu des combats les plus féroces.
    De la Sierra de Cavalls, à Punta Redona, vous pouvez continuer le long de la chaîne de montagnes jusqu’à l’ermitage de Santa Magdalena ou prendre la variante qui vous mènera à la Pinell de Brai où l’espace historique des maisons tombées et les Veus del front Centre d’interprétation. Ensuite, il faut remonter pour trouver la Route à la hauteur de Punta Alta (705 m) de la chaîne de montagnes Pàndols, où se trouve le monument de la paix promu par la Lleva del Biberó, en mémoire de tous ceux qui ont combattu dans la bataille. de l’Èbre.
    De Punta Alta la descente commence vers le sanctuaire de La Fontcalda, où vous pourrez profiter de la source d’eau thermale (25 ° C) et de la possibilité d’entrer dans le détroit sur les rives de la rivière Canaletes, en direction de la commune de Prat de Comte, le seuil où les forces républicaines sont arrivées le matin du 26 juillet 1938. Déjà en direction de Bot, vous devez monter la colline, d’où vous verrez la dernière vue de Prat de Comte, et en cours de route, observer l’ermitage de Sant Josep, l’aiguille et le Puig Cavaller.
    Vous atteignez Bot par la Via Verda, où la gare de cette commune a reçu des troupes et du matériel et a servi à évacuer les blessés lors de l’attaque. Nous prenons la route du Coll del Moro, un lieu unique pour la vue qu’il offre et son passé historique, car à partir de ce point les opérations militaires des troupes nationales ont été dirigées.
    Au milieu de la région, la Route de la Paix va à Vilalba dels Arcs. Près de la ville, le quartier historique de Barrancs a été récupéré avec une tranchée de 200 mètres. Mentionnons également le site des Quatre Camins, lieu où de violents affrontements ont eu lieu lors de la contre-attaque nationale et où sont érigés deux monuments érigés par les requetas. De Vilalba à La Fatarella, il y a tout un échantillon des cultures de la Terra Alta. Des champs d’amandiers, de vignes et d’oliviers accompagnent cette partie du voyage. Déjà à La Fatarella a été récupéré l’espace historique des deveas, point de défense de la commune, et à 9 kilomètres de cette ville se dresse le mémorial des Camposines où le reste des combattants enterrés sur le territoire s’abritent lieu d’hommage à ceux qui ont combattu au combat.
    La dernière étape du parcours nous mènera à Corbera d’Ebre, à travers la vieille ville, où vous pourrez vous promener dans ses rues et voir les maisons en ruines, ainsi que la majestueuse église de Sant Pere (18ème siècle), très endommagée et par culte. La municipalité abrite également le centre d’accueil de 115 jours où les visiteurs sont informés des différents espaces laissés par la bataille de l’Èbre à Terra Alta.