Via Verda

La voie verte du Val de Zafan, en passant par la Terra Alta, est une proposition touristique culturelle et sportive qui suit le tracé de l’ancienne voie ferrée qui reliait les villes de La Puebla de Hijar (Teruel) et Tortosa.

Si nous commençons la route dans les Arnes, située sur sa place principale, nous pouvons admirer une vue panoramique privilégiée sur les Ports. Le centre historique de cette ville a été déclaré d’intérêt culturel par la Generalitat de Catalunya et son hôtel de ville est l’un des premiers de style Renaissance.

Pour trouver la Voie Verte nous devrons quitter la ville par le chemin qui part devant le croisement de la route T-330 (Gandesa – Vall-de-roures) avec l’entrée de la ville, en suivant les panneaux qu’il prendra vous pendant environ 5 km aux frontières de la Catalogne avec l’Aragon, à côté de la rivière Algars, où il y a un petit barrage idéal pour la baignade. De là, vous pouvez voir l’imposant pont en béton qui sauve l’obstacle naturel de la rivière, et où vous pouvez pratiquer des sports d’aventure comme le pontage. Juste à côté se trouve la gare Arnes-Lledó, point de départ de la voie verte Terra Alta.

Nous empruntons le chemin le long de la Voie Verte en direction de Horta de Sant Joan, à seulement deux kilomètres séparent la gare de la ville. Dans la ville, nous pouvons visiter l’Écomusée des Ports et le Centre Picasso, l’un des incontournables du centre-ville médiéval avec la place de l’église, la mairie et l’église de Sant Joan Baptista.

Devant la gare de Horta de Sant Joan, nous trouvons le chemin qui nous mènera au couvent de Sant Salvador et à l’espace naturel appelé « Racó de les Olles » lieu d’une grande beauté et lieu idéal pour prendre un bain dans les eaux de la rivière Canaleta.

Depuis Horta, l’itinéraire commence à descendre très doucement. Plusieurs tunnels et aqueducs composent cette partie de l’itinéraire jusqu’à la gare de Bot, au milieu de l’itinéraire et à côté de la ville. Le bâtiment le plus important de Bot est l’église Renaissance de Sant Blai située au milieu de la ville. Vous pouvez également visiter l’ermitage de Sant Josep, d’où vous pouvez voir une vue fantastique sur Bot, les montagnes Pàndols et Cavalls et la Via Verda. A côté de l’ermitage se trouve la zone de loisirs du Forat de la Donzella.

En faisant le parcours, après Bot nous arrivons à la gare de Prat de Comte. Prat de Comte, à 4 km de la Via verda est une petite ville habitée à l’époque des Templiers, où se détachent l’église de Sant Bartomeu, le Portail (ancienne porte d’entrée de la ville), la distillerie et le four à pain.

A 1 km de la gare de Prat de Comte, et en bordure de route, on trouve le Sanctuaire de La Fontcalda: paysager, thermal et religieux, une étape incontournable pour ceux qui empruntent la Voie Verte. Situé au milieu d’une vallée, au bord de la rivière Canaleta, il doit son nom à la source thermale qui jaillit au pied du sanctuaire du XIVe siècle. Un chemin permet de suivre les détroits que la rivière s’est formés au fil du temps. Ses eaux claires et transparentes vous invitent à vous y baigner et à profiter intensément de ce don de la nature.

La fin de la voie verte Terra Alta se trouve à la gare de Pinell de Brai, à 5 km de La Fontcalda. Nous trouverons la ville d’El Pinell à 6 km de la Via Verda, où personne ne peut s’arrêter de visiter la cave coopérative moderniste de Cèsar Martinell, un disciple de Gaudí. La coopérative est le meilleur exemple des coopératives construites par ce disciple de Gaudí. Le style moderniste peut être vu dans les quatre coins. Il est essentiel de contempler la magnifique frise en céramique émaillée située sur la façade du chai, œuvre de Xavier Nogués, où des scènes allégoriques sont représentées dans le vignoble.